ACCOMPAGNEMENT / DIAGNOSTIC

Étude de cas :
Étude qualité d'air et énergie d'une chambre froide

Bâtiment

  • Chambre froide
  • 3000m2
  • Nord de la France

Objectifs

Evaluer la qualité de l’air dans la chambre froide et déterminer le juste besoin du renouvellement d’air afin de garantir la santé et le confort des collaborateurs ainsi que l’impact énergétique de la CTA.

L’objectif du client était de choisir le bon système de ventilation.

chambre froide étude de cas

Étape 1 :
Évaluer la qualité de l'air

Installation de 5 capteurs dans l’enceinte de la chambre froide à différents points :
– 2 capteurs de CO2 – T° – Humidité
– 3 capteurs COV totaux

Installation d’un capteur à l’extérieur de la chambre froide :
– 1 capteur CO2 – T° – Humidité

Étape 2 :
Simulations QAI et énergie

Les modélisations ont pour but de :
– r
ecréer le profil de CO2 mesuré sur site, à 50% d’activité et à 100% d’activité
– optimiser la ventilation pour respecter les objectifs QAI, afin d’éviter la surventilation
déterminer les gains énergétiques associées aux scénarios de ventilation optimisés

QAI

Le client souhaitait installer une CTA avec un débit de 7500m3/h et un fonctionnement en continu.

Nos simulations ont montré que le scénario avec un débit de 7500m3/h n’est clairement pas optimisé. La consommation énergétique serait bien trop importante.

Nous avons préconisé la mise en place d’une CTA doté de filtres avec une extraction et soufflage d’air d’un débit nominal de 2500m3/h qui permettrait de limiter la concentration de CO2 en dessous de 5000ppm (Valeur Limite d’Exposition Professionnelle – VLEP), et ce quel que soit l’activité au sein de la chambre froide, tout en limitant la consommation énergétique.