Nous imaginons le bâtiment du futur

Octopus Lab, fidèle à sa culture de l’innovation, imagine au quotidien des solutions qui visent à rendre les bâtiments plus respectueux de l’environnement.

Notre équipe d’experts-chercheurs étudie, teste, expérimente, modélise et explore chaque jour de nouvelles idées pour le bâtiment du futur.

Notre première innovation :
INCA Indoor©

Le modèle INCA-Indoor© est un algorithme de simulation de la pollution de l’air intérieur unique au monde.

Il simule les concentrations de polluants en phase gazeuse et particulaire dans une pièce en intégrant l’ensemble des phénomènes physicochimiques qui s’y produisent.

INCA-Indoor© est doté d’un mécanisme chimique traitant les interactions de plus de 900 espèces chimiques, dont 650 composés organiques volatils (COV), des espèces inorganiques (O3, NOx, etc) et des particules fines. Il décrit l’ensemble des phénomènes physicochimiques pouvant se produire en air intérieur

INCA Indoor© + IA =
Jumeau numérique connecté

À partir des données techniques de votre bâtiment, nous créons une IA qui va comprendre le comportement de votre bâtiment. Nous associons cette intelligence à notre technologie INCA Indoor©. Et c’est là que la magie s’opère !

Cette association unique permet de prédire la qualité de l’air intérieur de votre bâtiment sur les prochaines 24h. Mais surtout, de piloter vos systèmes CVC en fonction de ces prédictions pour maximiser l’efficacité énergétique de votre bâtiment.

Nous sommes labellisés Deep Tech !

batiment bpi france deeptech

BPI France a labellisé Octopus Lab en tant que jeune entreprise innovante dite Deep Tech, c’est-à-dire qui développe des solutions disruptives reposant sur de la recherche avancée et des technologies de pointe.

Cette labellisation est une reconnaissance manifeste de notre travail de recherche interne et de nos travaux collaboratifs avec des laboratoires universitaires (CNRS, CEA, Mines Paris Tech, Université de Strasbourg, Université Savoie Mont Blanc, etc). Elle permet un accompagnement financier long terme de la recherche made by Octopus Lab. De cette façon, nous poursuivons l’amélioration de nos solutions et services mais surtout la création de nouvelles briques technologiques qui permettront de concevoir le bâtiment du futur et d’améliorer toujours plus l’empreinte carbone et environnementale du secteur du BTP.

Nos projets de recherche
pour le bâtiment du futur

Nous mettons notre expertise et notre savoir au service de projets de recherche

batiment du futur

AMBRES

Approche multicritères pour un bâtiment résilient et sain

Le projet AMBRES vise à évaluer l’impact de solutions de réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre sur la qualité de l’air intérieur (QAI) et leur capacité à répondre aux enjeux du bâtiment du futur.

Le projet regroupe 3 laboratoires de recherche privés fortement ancrés dans le domaine de la performance énergétique (NOBATEK/INEF4, ENGIE), dans l’évaluation de la QAI (Octopus Lab), et un groupe de recherche académique (Groupe « Energie, Pollution de l’air et Climat » du LIVE UMR 7362 CNRS/Université de Strasbourg).

innovation

INDALO® Covid

À l’arrivée du COVID 19 en France, nous avons intégré la possibilité d’évaluer le risque de contamination virale au sein d’un bâtiment

Nous nous sommes basés sur une étude de 2017 réalisée par le Département de Recherche de Boeing et une Université de Hong Kong qui portait sur la contamination des passagers d’un vol commercial. À partir de ces données, nous avons adapté INDALO afin d’intégrer le calcul de risque de transmission entre occupants. 

projet tersciaire octopus lab

TERScIAirE

Technologie d'Electrofiltration Régulée sur le Scénario Intérieur et l'Air Extérieur

Le projet TERScIAirE, soutenu par l’ADEME et deux industriels français, a pour objectif de proposer une stratégie d’épuration d’air des bâtiments du secteur tertiaire dont le protocole de fonctionnement se base sur la caractérisation du lien entre la qualité de l’air extérieur et la qualité de l’air intérieur et ceci au regard de la ventilation, de la qualité de l’enveloppe
(infiltration, perméabilité…) et de l’occupation du bâtiment. 

Les résultats de ce projet permettront de proposer des guides d’appui technique et d’aide à la décision à destination des acteurs impliqués dans la qualité de l’air des bâtiments tertiaires et des pouvoirs publics lors de la rénovation d’un bâtiment performant anticipant la norme RE2020 puis de mettre en œuvre des actions d’installation de systèmes d’épurateur régulés au sein des bâtiments.


Rencontrez notre équipe d'experts-chercheurs