BLOG

Certification HQE :
le label du bâtiment durable

Dans le contexte d’urgence climatique actuel, l’efficacité énergétique s’impose comme une problématique incontournable pour tous les secteurs d’activité, et en particulier pour celui du bâtiment. Ce dernier est en effet responsable de plus de 40% des consommations d’énergie en France et génère 23% de ses émissions de gaz à effet de serre. 

Repenser la manière dont nous concevons et exploitons nos bâtiments se fait donc de plus en plus pressant. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses certifications environnementales dédiées au bâtiment pouvant servir de feuille de route afin de mieux nous guider dans cette démarche. 

La certification HQE, qui s’inscrit dans cette démarche de soutien à la transition écologique des bâtiments, est une référence en la matière. Reconnu aussi bien par les professionnels du secteur que par le grand public, ce référentiel présente de nombreux avantages, allant au-delà de la simple réduction de l’empreinte environnementale. 

Alors quels sont les critères du label HQE ? Comment fonctionne le processus de certification ? On vous dit tout !

Qu'est-ce que la certification HQE ?

Le label HQE (Haute Qualité Environnementale) est une certification française développée depuis 1996 par lassociation HQE. Elle se décline en plusieurs référentiels selon la typologie du bien évalué et peut concerner les bâtiments tertiaires comme résidentiels, qu’ils soient en phase de rénovation, de construction ou bien d’exploitation.

On retrouve ainsi : 

  • HQE Bâtiment : orienté sur les qualités intrinsèques du bâtiment, HQE Bâtiment couvre des thématiques centrales du développement durable (énergie, santé, adaptation au changement climatique…)
  • HQE Bâtiment durable : plus exigeant que HQE Bâtiment, s’intéresse également aux problématiques “au cœur des grandes transitions et des politiques publiques de la décennie 2020”.
  • HQE Territoire durable : s’intéresse à l’insertion du projet dans le territoire local.

Selon le référentiel choisi, le label HQE peut donc s’adresser :  

  • Aux professionnels de la construction afin de les encourager à adopter des pratiques plus respectueuses dès la phase de conception
  • Aux propriétaires et gestionnaires de bâtiments dans le but de les inciter à mettre en œuvre des pratiques d’exploitation durables.

| À noter : Ce n’est pas l’association HQE en elle-même qui délivre la certification.
Pour l’obtenir, il faut impérativement s’adresser à :
L’organisme CERTIVEA si l’on souhaite évaluer un bâtiment tertiaire
L’organisme CERQUAL CERTIFICATION pour les logements

Concernant le coût d’une labellisation HQE, celle-ci est assez variable car elle dépend de la typologie et de la surface du bâtiment. Il faut compter 20 000 € en moyenne pour évaluer un bâtiment de 10 000m².

Comment obtenir le label HQE ?
Quels sont les critères ?

La certification HQE se fonde donc sur quatre grands engagements permettant de structurer sa démarche : 

  1. Qualité de vie :
    Des espaces de vie sains, sûrs, pratiques et confortables ; des territoires et un cadre bâti accessibles, adaptables et résilients ; un tissu territorial agréable à vie

  2. Respect de l’environnement :
    Une utilisation raisonnée des énergies et des ressources naturelles ; la limitation des pollutions et la lutte contre le changement climatique ; la préservation de la nature et de la biodiversité

  3. Management responsable :
    Une organisation adaptée aux objectifs de qualité, de performance et de dialogue ; un pilotage et une gouvernance pour un projet maîtrisé ; une évaluation garante de l’acceptabilité du projet et de son amélioration continue 

  4. Performance économique :
    L’optimisation des charges et des coûts ; l’amélioration de la valeur patrimoniale, financière et d’usage, la résilience des ouvrages et des territoires ; la contribution au dynamisme et au développement des territoires 

Plus qu’un label portant uniquement sur l’efficacité énergétique, HQE encourage la recherche d’un équilibre entre respect de l’environnement, qualité de vie des occupants et viabilité économique. Le bâtiment évalué doit donc être confortable et sain à l’intérieur tout en limitant son impact sur le milieu extérieur.

Pour mener à bien ces engagements, HQE propose 14 cibles vers lesquelles tendre afin de structurer sa démarche : 

certification hqe : critères ciblés pour obtenir label HQE en conception et exploitation

Quels sont les avantages de la certification HQE pour les bâtiments tertiaires ?

Vous l’aurez compris : s’engager dans une démarche HQE nécessite de s’investir dans de multiples domaines. Si le chantier peut paraître vaste et complexe, les avantages sont, eux aussi, nombreux.

Le label HQE permet de réduire son impact environnemental

Que ce soit en phase de construction ou de gestion, le label HQE évalue la mise en place de pratiques éco-responsables. L’évaluation peut donc aussi bien se concentrer sur la baisse des consommations énergétiques que sur l’utilisation de matériaux durables ou encore sur la réduction des déchets générés.

La démarche HQE conduit donc à adopter des pratiques plus vertueuses et respectueuses de l’environnement et ainsi d’inscrire son bâtiment dans une démarche de décarbonation.

Une labellisation HQE, ce sont des coûts réduits d’exploitation

Si le processus de labellisation HQE représente un coût financier, il permet un retour sur investissement rapide et non négligeable

Prenons le critère d’efficacité énergétique par exemple : le chauffage représente près de la moitié des consommations d’énergie des bâtiments du secteur tertiaire. Pourtant, la simple mise en place d’un système de régulation des équipements CVC (chauffage, ventilation, climatisation) permet de réduire jusqu’à 50% ses dépenses énergétiques !

Ces mêmes systèmes, appelés GTB, assurent également une maintenance proactive de vos équipements, prolongeant ainsi leur durabilité et donc, leur durée de vie.

>> En savoir plus sur les GTB

Dans cette optique, une démarche HQE permet ainsi une meilleure maîtrise globale de ses coûts d’exploitation.

Un bâtiment HQE, c’est garantir un environnement sain et confortable pour les occupants

Le label HQE ne concerne pas que le bâtiment en lui-même : il s’intéresse aussi à ses occupants et à leur bien-être. 

Ainsi, les critères HQE encouragent la mise en place de systèmes de ventilation efficaces afin d’assurer une bonne qualité de l’air intérieur et donc, de préserver la santé des occupants. 

Ils favorisent également le maintien d’un bon confort thermique pour les occupants, notamment à l’aide d’un système de pilotage des équipements CVC (chauffage, ventilation, climatisation). 

Enfin, les critères prennent également en compte l’accès à une source de lumière naturelle et plus globalement, le confort visuel, ainsi que le confort acoustique.

Une certification HQE valorise votre bâtiment

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, une certification HQE peut rendre votre bâtiment plus attractif

Grâce à l’environnement sain et confortable qu’ils procurent, les bâtiments labellisés HQE sont particulièrement attractifs pour des locataires. 

Mais ils présentent également certains atouts aux yeux d’éventuels investisseurs : leurs coûts d’exploitation réduits et leur meilleure durabilité en font des biens prisés et conduisent, par conséquent, à une hausse de leur valeur immobilière. 

Enfin, respecter les exigences d’une démarche HQE revient à anticiper d’éventuelles évolutions réglementaires (notamment liées à la gestion énergétique et à la qualité de l’air). Cela permet ainsi d’éviter la prise de mesures correctives coûteuses et contraignantes.

Nous facilitons l’obtention de votre certification HQE

Les solutions Octopus Lab vous permettent de répondre à un certain nombre de critères de la démarche HQE et facilitent donc l’obtention de cette certification.

Durant la phase de conception

La cible “choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction” de la catégorie éco-construction implique de tendre vers des pratiques de construction plus respectueuses des occupants du bâtiment et son environnement. 

Cet objectif se concentre sur le choix des matériaux et pratiques de construction mais aussi sur leur impact sanitaire et environnemental. 

Notre solution INDALO® permet de simuler la qualité de l’air intérieur de votre bâtiment en phase de construction ou de rénovation. Elle vous aide ainsi à faire les meilleurs choix de matériaux et de stratégie de ventilation afin d’assurer une bonne qualité de l’air intérieur dans le futur ouvrage.

Ces problématiques doivent être appréhendées à différentes phases du projet, notamment en phase de Programme, de Conception et de Réalisation. En option, il est possible de réaliser une simulation de vérification avec les matériaux réels et leur disposition une fois le bâtiment construit.

| À savoir : Notre solution INDALO® est disponible sur trois solutions BIM/STD : Pleiades, IES et Revit.

Durant la phase d’exploitation

Notre solution logicielle INDALO® Supervision permet de répondre à la fois à des cibles de santé, de confort mais aussi d’éco-gestion.

Grâce à son contrôle prédictif des systèmes CVC (chauffage, ventilation, climatisation), elle optimise le fonctionnement de vos équipements au juste besoin tout en assurant leur maintenance de manière proactive. INDALO® Supervision permet ainsi de réduire la consommation énergétique de votre bâtiment tout en prolongeant la durabilité de vos équipements. 

Ses fonctionnalités de pilotage des équipements CVC permettent dans un même temps d’assurer une bonne qualité de l’air intérieur ainsi qu’un confort hygrothermique optimal pour les occupants. 

Dans le cadre d’une certification HQE, des mesures doivent notamment être réalisées pendant la phase de Réalisation. Elles peuvent également être effectuées durant la phase d’Exploitation, afin de confirmer la conformité des équipements aux exigences du référentiel. 

Les solutions Octopus Lab permettent de valider plusieurs cibles de la démarche HQE et facilitent donc l’obtention de la certification.

| En résumé : Grâce à ses recommandations de matériaux de construction et de stratégie de ventilation, INDALO® vous aide à sécuriser vos mesures de qualité de l’air intérieur dès la phase de conception. À la réception du bâtiment, notre solution INDALO® Supervision vous permet de réaliser vos mesures qualité de l’air intérieur, d’interpréter les résultats et de prendre des mesures correctives si nécessaire.