Rendre son logement sain et écoresponsable

L’impact de nos habitudes de vie sur l’environnement est extrêmement important ; or, nous passons 80% de nos vies en intérieur. Revoir nos bâtiments (et plus particulièrement nos logements) pour les rendre plus sains et écoresponsables est donc une nécessité absolue aujourd’hui – à la fois pour notre santé et pour notre planète.

Faire attention à la consommation d’énergie de son logement

Optimiser sa consommation pour bénéficier du meilleur prix du gaz et de l’électricité

Les prix du gaz et de l’électricité varient en fonction des fournisseurs. Souvent ceux-ci indexent leurs tarifs sur les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) que seuls les fournisseurs historiques peuvent proposer : EDF pour l’électricité, Engie (ex-GDF Suez) pour le gaz. Il est d’ailleurs désormais impossible de souscrire le TRV du gaz.

Le prix de l’électricité chez un fournisseur varie en fonction des différentes offres qu’il propose. L’option heures pleines / heures creuses, proposée par la plupart des fournisseurs, vous permet de payer moins cher votre électricité sur des plages horaires déterminées (les heures creuses), et en contrepartie de la payer plus cher sur les heures pleines.

Une telle tarification peut vous aider à prendre conscience de la consommation électrique de vos différents appareils électroménagers et de votre chauffage. Peut-être chaufferez-vous considérablement moins votre logement durant les heures pleines ! Dans tous les cas, il faudra vous habituer à baisser, voire éteindre votre chauffage quand vous n’êtes pas à votre domicile et réduire votre nombre de lessives au maximum. Pensez aussi à baisser la température de votre ballon d’eau chaude : vous n’utilisez probablement jamais l’eau à la température maximale que vous avez réglée, car celle-ci est généralement brûlante.


Chercher des avis clients pour choisir entre Eni, Enercoop, EDF, Planète Oui…

Vous n’arrivez pas à vous décider entre les différents fournisseurs ? Vous pouvez regarder les avis clients d’Eni, EDF, Engie en ligne. Dans votre quête d’éco-responsabilité, pensez aussi à regarder du côté des offres et fournisseurs dits “verts” et fonctionnant grâce au système des garanties d’origine. Ils réinjecteront dans le réseau commun l’équivalent de votre consommation en énergie d’origine renouvelable, faute de pouvoir approvisionner directement votre logement en énergie 100% verte.

S’aider de la domotique pour rendre son logement moins énergivore

Pour économiser en énergie, vous pouvez aussi équiper votre maison en domotique : un chauffage qui s’ajuste automatiquement, un émetteur à impulsion pour surveiller son volume d’eau consommée en temps réel… Tous ces équipements peuvent vous aider à rendre votre logement exemplaire en termes d’efficacité énergétique !

Bien choisir sa peinture et ses produits ménagers pour une meilleure qualité de l’air

Qu’est-ce qui pollue l’air intérieur de mon logement ?

Nombreuses sont les sources de pollution de l’air intérieur (souvent plus chargé en particules nocives que l’air extérieur) : produits de traitement du bois, colles, peintures, produits d’entretien et de nettoyage, fumée de cigarette, poussière…

Ces émissions contribuent à la pollution atmosphérique globale, mais peuvent aussi avoir un impact très important sur votre santé et générer des maladies chroniques à long-terme comme de l’asthme et plus généralement, des gênes et irritations des voies respiratoires.

Quelques conseils pour limiter la pollution de l’air de votre logement et ses conséquences

Ce document de l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) donne des conseils précieux pour limiter la pollution de l’air chez vous, dont ceux-ci :

  • utilisez des déshumidificateurs d’air pour rendre l’air de votre logement plus sain et éviter la prolifération de bactéries et moisissures ;
  • aérez régulièrement vos pièces et veillez à ce que l’air puisse toujours bien circuler sous les portes ;
  • utilisez des produits ménagers les plus naturels possibles, et évitez d’utiliser des désinfectants pour nettoyer vos surfaces et sols ;
  • lors de l’aménagement d’une chambre de bébé, anticipez et faites-le bien avant son arrivée, en prenant soin par la suite d’aérer très régulièrement afin d’expulser les molécules nocives émanant des meubles neufs, de la peinture et/ou de la colle à papier peint.

Pour rendre son logement plus sain et écoresponsable, il faut donc en premier lieu agir sur deux leviers : la consommation d’énergie et la pollution de l’air intérieur. Et une fois ces deux paramètres intégrés, pourquoi ne pas essayer de vous lancer dans la réduction de vos déchets ?